Artiste Photographe 2éd. de Fabiène Gay Jacob Vial

Par |2018-11-17T11:09:10+00:00ven 02 Nov 2018|Actualité, Livre|

La Chronique : Actualité Livre

Collection Photographe Pro – Editions Eyrolles

« Se former, construire son portfolio et vivre de ses oeuvres. »

Quand on est un photographe qui ne se destine ni à la photo sociale, ni au corporate, ni à la publicité et que l’on souhaite simplement voir reconnaître « sa » photographie, diffuser ses images (édition, exposition, vente de tirages), et en vivre, le parcours est délicat.

Cet ouvrage aborde la question des choix relatifs à l’enseignement initial de la photographie, et propose aux photographes des directions pour évoluer dans le cadre d’une activité purement artistique.

L’auteur interroge, en outre, directeurs d’écoles de photographie, d’agences, de galeries, collectionneurs, commissaires-priseurs et photographes afin de dresser un panorama complet de ce qui s’offre à celui qui souhaite vivre de son art.

ArtistePhotographe 200x300 Artiste Photographe 2éd. de Fabiène Gay Jacob VialDans cette rubrique « Mon avis sur … » vous savez que lorsque je donne un avis sur un ouvrage c’est d’abord que j’en ai apprécié le contenu.  Comptent aussi l’éditeur et l’auteur. Pour cet ouvrage, la qualité d’écriture, la grande sagesse du propos, la justesse des analyses et les règles de bon-sens qui prévalent à l’atteinte de l’objectif de devenir un jour « Artiste Photographe », m’ont littéralement séduit.

Suivez moi pour connaître mon avis sur … Artiste photographe.

Cet ouvrage de la collection Photographe Pro paru aux éditions Eyrolles, est composé de cinq chapitres comme autant de sésames qui ouvrent les portes du monde très fermé des Artistes Photographes Professionnels. Cependant avant d’envisager d’atteindre le Graal, il va falloir en comprendre les rouages et se poser les bonnes questions. Cela commence dès l’avant-propos, l’auteur plante le décor et met en garde : « Tant que l’on est dans le rêve, on ne peut avoir de prise sur le réel ». Quelques lignes plus loin, je cite « Vouloir être artiste et ne pas envisager de gagner sa vie par la reconnaissance de son talent et la vente de ses oeuvres est un contresens. Le laisser penser est une mascarade et le croire une erreur. »

Voilà, le décor est planté. Aujourd’hui il y a de par le monde plusieurs millions de photographes. Parmi eux, seulement une poignée réalise des clichés intéressants et ont tendance à se définir comme photographe. Au sein de ce groupe, seuls quelques uns ont une production de très belle qualité. Est-ce pour autant que tous ces photographes sont des artistes ? A l’évidence, non.

Au fil de la lecture, l’auteur guide le lecteur vers une introspection à la faveur de questions parfois basiques à l’instar de : « Quel est votre projet de vie ? », « Quel est votre projet avec la photographie ? », « Quelles sont vos motivations ? », « Que voulez-vous ? », »Qui connaît votre existence en tant que photographe ? »,  » Qui peut parler de vous ? » et bien d’autres que je vous laisse le soin de découvrir. Certaines phrases ramènent le lecteur à la dure réalité du marché de l’Art : « Pour vendre il faut être connu, pour être connu, il faut être diffusé pour être diffusé, il faut une valeur. Vous trouvez cela trivial mais c’est la cruelle réalité de la diffusion. »

Le constat est souvent quelque peu brutal, mais l’analyse de l’auteur est si précise et si juste que ses conseils judicieux résonnent comme des préceptes : « Vous préserver, c’est préserver votre création. » ou encore « L’art c’est l’équilibre d’une pensée aboutie et d’un instinct intact. »

Se former à la photographie

Ce chapitre présente le point de départ de la formation permettant au lecteur de déterminer la finalité de sa création. Quelle école sera susceptible de lui convenir et quels sont les autres métiers autour de la création ? Comment choisir une école, comment déterminer l’adéquation des profils enseignants/intervenants/étudiants, comment se renseigner et quelles sont les questions à se poser pour bien choisir son établissement, tous ces thèmes sont développés et fournissent ainsi un cadre d’analyse très précis.

Workshop et master class

Ce deuxième chapitre présente la formation que l’on peut attendre des stages, des workshops et des master class. L’auteur indique comment se préparer à ce type de formations et comment sélectionner ce qui sera le plus profitable. Connaître ses motivations, adopter la bonne posture, l’importance de la culture et la possibilité de travailler son écriture photographique sont quelque uns des thèmes abordés dans ce chapitre.

Prix, bourses, résidences et aides publiques

Comment participer à un prix, une bourse, une résidence ?, comment s’y préparer, comment constituer son dossier ? Tous ces points sont abordés et traités avec pragmatisme. Le chapitre se termine par une liste de prix et de bourses qui donne un aperçu des distinctions les plus représentatives et les plus utiles au parcours d’un photographe.

Diffuser sa photographie

Ce quatrième chapitre est une véritable bible pour qui souhaite être diffusé. Les concepts de visibilité, de choix professionnels, d’organisation de sa visibilité par l’entremise des galeries et des centres d’art, des collectionneurs, des éditeurs, des festivals et de la presse, bien entendu sont abordés sans tabous. Cette analyse est véritablement le sésame le plus important de l’ouvrage. Le chapitre se termine par l’analyse des atouts et les inconvénients des sponsors ou des partenaires pour assurer votre visibilité.

Parler de sa photographie

Le cinquième et dernier chapitre est un sésame tout aussi important que celui qui ouvre les portes de la diffusion. Il s’agit de savoir parler de sa photographie. Comment assurer son propos de photographe, comment le mettre en mots, comment présenter sa photographie, sont les atouts qui feront que vous vous démarquerez des autres artistes photographes. Ce chapitre se termine avec une somme de conseils sur le portfolio : l’auteur nous dit : « Un portfolio est un contenu avant d’être une forme. Ce qui est important c’est que vous sachiez montrer vos photographies, que vous sachiez en parler et que vous soyez en mesure de dire quelle est votre ligne directrice. » Je vous laisse découvrir comment utiliser le pouvoir de vos images mentales et ce que sont « la valise documentaire » et « l’arbre narratif ».

Mon avis sur …

Il y a des ouvrages comme celui-ci qui vous font prendre conscience qu’il existe encore aujourd’hui un véritable « Etat de l’Art » de l’Artiste Photographe Professionnel. La somme de travail nécessaire pour décrocher le Graal est énorme. L’auteur nous invite à un voyage initiatique, sans concession, avec un franc-parler précieux qui replace dans son contexte la vraie valeur d’un artiste, et ouvre ainsi les yeux des doux rêveurs de gloire sans efforts.

J’ai eu véritablement un coup de coeur pour cet ouvrage très bien écrit, dans lequel, outre les très précieux conseils de Fabiène Gay Jacob Vial, on trouvera des extraits d’entretiens de Sylvie Hugues et Pierre-Yves Mahé, de Isabelle Saussol et Eric Bouvet, des témoignages de deux élèves de Bloo, école de photographie et d’images. On trouvera également un entretien avec Chantal Nedjib. Vous lirez avec grand intérêt les étapes de travail de Julie Fuchs et de Stéphane Jacquemin, photographes accompagnés par Martine Montégrandi, sans oublier le « Intéressez-moi » de Andrew Stanton.

Editions Eyrolles

A Propos de l’auteur :

Fabiène Gay Jacob Vial est spécialisée dans le conseil, la formation et le coaching. Depuis 2001, elle accompagne des professionnels de la photographie dans le développement de leurs projets ainsi que des professionnels de la communication dans la création d’entreprises dans le domaine de la photographie.

Tous les ouvrages que je conseille ...

La liste complète des ouvrages que je recommande sont dans le menu Ressources / Bibliographie.

Cet ouvrage est un exemplaire Presse. Je ne suis pas rémunéré pour cet article et mon avis ne reflète que mon opinion sur l’ouvrage.

Il n’y a donc ni publicité cachée ni placement produit.