Maîtrise de la lumière en studio : Le flash cobra en mode TTL

///Maîtrise de la lumière en studio : Le flash cobra en mode TTL

Maîtrise de la lumière en studio : Le flash cobra en mode TTL

Par | 2018-01-05T14:56:34+00:00 ven 05 Jan 2018|Actualité|
  • Flash TTL

Le Flash de reportage

Cette semaine on se retrouve pour parler de flash de reportage encore appelé flash cobra. Depuis quelques semaines nous avons commencé une série sur la photo en studio. Nous avons vu l’importance de l ‘étalonnage correct des couleurs avec le XRite Color Checker Passport, puis l’étalonnage de l’écran avec la sonde XRite i1 Display Pro. Dans un troisième épisode nous avons compris l’utilité de la mesure de la lumière incidente à l’aide de la cellule Flashmeter. Dans le dernier épisode, nous avons pu constater que le flash intégré au boitier n’était pas une solution acceptable pour faire du packshot ou du portrait studio.

Je vous invite à voir ou revoir tous ces épisodes sur la chaine YouTube.

Retrouvez la Vidéo du Tuto en fin d'article

Qualité première : orientable

Pour faire simple, ce type de flash qui vient se placer sur la griffe porte accessoire de votre boitier est appelé flash de reportage ou encore flash cobra parce que sa tête peut être orientée dans tous les sens : vers le bas, le haut, mais aussi à droite ou à gauche

Voilà donc une première grosse différence avec le flash intégré au boitier qui lui est fixe.  Ce type de flash offre des possibilités de réglage de la lumière qu’il émet bien plus avancées, il

peut être déporté, il peut être pilotable à distance et il est possible de lui ajouter des modeleurs de lumière, c’est à dire toute une gamme d’accessoires qui vont le rendre utilisable dans un grand nombre de circonstances et pour de nombreux projets. Sa petite taille et son poids réduit en font un outil très simple à transporter.

Je vais utiliser ce flash en mode TTL et nous verrons quels sont les réglages disponibles dans ce mode. La première chose à savoir est que TTL veut dire « Trough The Lens » ou en français  « à travers l’objectif. ».

C’est à dire que le flash va déterminer à partir d’un pré-éclair l’intensité nécessaire pour éclairer la scène. Cette mesure TTL est une mesure de la lumière réfléchie par le sujet à travers l’objectif du boitier d’où le terme de « mesure TTL ». C’est un peu l’ équivalent d’un  mode automatique.

Je vous présente les fonctionnalités avec le Sony HVL-F60M qui est mon flash de reportage, mais ces fonctionnalités sont communes avec tous les flashs quelque en soit la marque. Jetez un coup d’oeil à votre manuel d’utilisation pour trouver les correspondances avec votre propre matériel.

Astuce Pro

Petite précision, si vous devez intervenir professionnellement chez un client avec un flash de reportage, ayez toujours un flash de la marque de votre appareil photo. C’est juste une question d’image et de crédibilité.

Même si aujourd’hui il existe  des solutions bien moins onéreuses et toutes aussi efficaces sur le marché, – nous les verrons d’ailleurs dans un prochain épisode – il est très important pour votre image de photographe professionnel de ne pas donner l’impression de travailler pour votre client avec du matériel au rabais.

Montrez à votre client que vous accordez une grande importance au travail qu’il vous a confié en réalisant les prises de vues avec un matériel digne d’un professionnel.

Le nombre guide (NG)

Le nombre guide indique la puissance du flash. C’est une mesure de  puissance qui varie en fonction de la sensibilité ISO.

Pour faire simple, plus le nombre guide est grand et plus le sujet pourra être éloigné du photographe.

Un nombre guide (NG) de  60 à ISO 100 signifie que :

  • si l’ouverture est de f/4 alors 60/4 = 15 m (le sujet pourra être distant de 15 mètres de l’objectif)
  • si l’ouverture est de f/8 alors 60/8 = 7,50 m (le sujet pourra être distant de 7,50 mètres de l’objectif)

et ainsi de suite.

Pour le flash Sony HVL F60M vous trouverez dans sa documentation des tableaux  tout prêts pour connaître la portée du flash en fonction de son intensité et de son zoom.

Le zoom du Flash

Lorsque le flash est utilisé en mode TTL, il est tout de même possible d’intervenir sur deux paramètres particulièrement importants que sont la correction d’exposition et le zoom du flash.

Le zoom du flash permet d’agrandir ou de rétrécir l’angle de la portée du flash. Le zoom de flash réglé sur 24mm embrasse un champ très large. Au contraire un zoom de 105mm ne couvrira qu’un angle restreint. On a la possibilité de régler le zoom sur Auto, il s’adaptera alors à la focale de l’objectif du boitier, ou bien d’indiquer une valeur de zoom entre 24, 28, 35 ,50, 70, 105 mm L’adaptateur grand angle logé dans la tête du flash permet d’obtenir un angle encore plus ouvert de 15mm.

La correction d’exposition

La correction d’exposition du flash peut être réglée entre +3  et -3 EV par incréments de 0,3 ou 0,5 EV en fonction du paramétrage que vous avez indiqué dans les options du menu.

Voilà pour la théorie, passons à la pratique. (voir la vidéo ci-dessous)

Conclusion

La vidéo vous a permis de visualiser les impacts de la lumière du flash sur une scène, mais le flash est encore sur le boitier avec toutes les contraintes liées à cette position, même si sa tête est mobile. En fait son seul gros inconvénient est qu’il ne permet pas de visualiser quelle sera son incidence sur le sujet avant à son déclenchement. Plusieurs tests seront donc nécessaires pour obtenir un résultat qui vous convienne.

La semaine prochaine nous verrons comment utiliser en mode manuel et en déporté, un ou plusieurs flash cobra.

L'article en Vidéo

Laisser un commentaire