Actualité Livre

Démarche – Matériels – Procédés

 

« Aiguisez votre oeil de photographe en explorant le monde des tirages alternatifs. »

Alors que la photographie s’est largement démocratisée et que des milliers d’images circulent, emprunter la voie des tirages alternatifs est un formidable moyen de donner un rendu unique à ses oeuvres et de se distinguer par le développement d’une démarche artistique originale et singulière.

Apparus il y a plus de 150 ans, ces procédés sont accessibles à tous les photographes, débutants comme experts, et s’appliquent à tous types d’images (argentiques et numériques), que celles-ci aient été prises avec un Smartphone, un reflex, une chambre photographique ou tout autre dispositif de prises de vue. Dans cet ouvrage, les auteurs présentent une dizaine de ces techniques (matériel, préparation des solutions, mise en oeuvre du procédé…), basées ou non sur l’utilisation de sels d’argent, de la plus abordable à la plus exigeante.

Dans cette rubrique « Mon avis sur … » vous savez que lorsque je donne un avis sur un ouvrage c’est d’abord que j’en ai apprécié le contenu. Les éditions Eyrolles éditent un nouveau  livre de Anaïs Carvalho et Rémy Lapleige « Les Secrets des tirages alternatifs « , dans la collection « Les secrets de… »  Vous savez combien j’apprécie cette collection et d’autant plus que la qualité est naturellement toujours au rendez-vous. Je viens de recevoir cet ouvrage et je vous propose qu’on le découvre ensemble. Suivez moi pour connaître mon avis sur … Les Secrets des tirages alternatifs – Démarche – Matériel – Procédés  de Anaïs Carvalho et Rémy Lapleige.

Tirages alternatifs 222x300 Mon avis sur ... Les secrets des tirages alternatifsMon avis …

En partant du constat qu’aujourd’hui il ya des millions de photos qui sont prises chaque jour dans le monde, comment peut-on faire en sorte que notre photo se démarque et devienne unique ? C’est là que les secrets des tirages alternatifs vont nous guider pour donner du sens à nos images avec  des teintes et/ou un rendu singulier. Ces techniques s’apparentent à celles utilisées en photo argentique, mais sont parfaitement transposables en photographie numérique.

L’ouvrage débute par un rappel historique pour que l’on puisse situer les différentes techniques chronologiquement.

Le chapitre 1 présente l’histoire des tirages photographiques : camera obscura, sels d’argent, collodion et émulsion photographique moderne. Il nous révèle une multitude de procédés : (argyrotype, bromoil, gumoil, gomme bichromatée, oléotypie, temperaprint, tirage charbon, uranotype, woodburrytype, ziatype) que je vous laisse découvrir.

Le chapitre 2 nous initie à la constitution d’un laboratoire photographique. On découvre le matériel de zone humide et celui de zone sèche. On y apprend à stocker correctement ses chimies, comment exposer les tirages, avec quelles sources de lumière. L’équipement du photographe pour l’utilisation en sécurité des produits est détaillé ainsi qu’une liste les produits indispensables et la préparation des solutions. Ce chapitre permet d’aborder également le matériel informatique que ce soit sur l’aspect hardware (ordinateur, écran, imprimante) que sur l’aspect offre logicielle. On notera tout de même que cette présentation reste très succincte.

Le chapitre 3 nous propose de nous intéresser à l’internégatif. On y aborde les supports (plaque de verre, film, transparents, papiers) ainsi que la possibilité de créer un internégatif numérique. Les auteurs vous guident ensuite pas à pas dans la création de l’internégatif.

Le chapitre 4 aborde le tirage contact. Il débute par une explication du principe et de ces applications (planche contact, photogramme et lumen print). Ce chapitre, très court, se termine par deux « recettes » de révélateurs maison, que je vous invite à découvrir : le caffenol et le wineol.

Le chapitre 5 aborde les différents supports d’épreuve. On y découvre les papiers et les autres supports moins courants que sont les tissus, le verre et la céramique, mais aussi le bois.

On entre au coeur de l’ouvrage dans les chapitres 6 à 13 qui nous présentent huit techniques complètes avec pour chacune d’elles : histoire, principe, procédé, adaptation, conservation, variantes. les auteurs nous invitent à découvrir respectivement : l’anthotype, le cyanotype, le Van Dyke, le papier salé, l’émulsion liquide, le tirage à effet lith, le chibasystem et pour terminer le palladium et le platinum.

Le chapitre 14 présente les expérimentations et les déboires des auteurs lors de la réalisation des épreuves présentées dans l’ouvrage. Les difficultés qu’ils ont pu connaître sont aussi probablement celles que le lecteur pourrait rencontrer lorsqu’il se lancera dans la réalisation de ces propres tirages.

C’est un ouvrage d’absolue découverte, un coffre au trésor de techniques destinées au développement d’une démarche artistique particulière, atypique et décalée. Il ravira les adeptes et les nostalgiques de la photographie argentique. C’est un formidable hommage à tous les tireurs passionnés des  labos photos qui en propagent encore la magie. Il plaira aussi aux amoureux de l’histoire de la photo.

Edition Eyrolles 300x94 Mon avis sur ... Les secrets des tirages alternatifs

 

A Propos de l’auteur :

Anaïs Carvalho (www.mavisiondeschoses.fr) et Rémy Lapleige (www.remylapleige.com), respectivement biologiste et informaticien de formation, sont autodidactes en photographie. Passionnés par la photographie argentique et les procédés anciens, ils sont à l’origine de l’association Dans Ta Cuve ! (www.danstacuve.org).

Tous les ouvrages que je conseille ...

La liste complète des ouvrages que je recommande sont dans le menu Ressources / Bibliographie.

Cet ouvrage est un exemplaire Presse. Je ne suis pas rémunéré pour cet article et mon avis ne reflète que mon opinion sur l’ouvrage.

Il n’y a donc ni publicité cachée ni placement produit.